Partage de ressources

Vous connaissez sans doute l’histoire des 3 petits cochons.

Le premier, habitant dans la maison en paille, a décidé d’éternuer dans son coude.

Le deuxième, celui de la maison en bois se lave régulièrement les mains avec du gel hydroalcoolique.

Le troisième a décidé de renforcer son système immunitaire pour se protéger des attaques.

Il invita ses deux frères pour leur prodiguer quelques conseils :

  • Faites une cure de cuivre-or-argent, une dose le matin à jeun, 15 minutes avant le petit déjeuner. On en trouve en pharmacie.
  • Achetez des huiles essentielles : du tea tree, du niaouli et du ravintsara. Une goutte de chaque dans un petit verre d’eau tiède, faites un bain de bouche après le brossage des dents, matin et soir. Il est possible aussi de faire des gargarismes.
  • Vous pouvez également mettre 2 à 3 gouttes de ces mêmes huiles dans un peu de lait pour le corps et vous masser la plante des pieds.
  • Achetez du savon liquide et mettez une goutte d’huile essentielle de laurier noble dans une petite dose de savon lorsque vous vous lavez les mains.
  • Pensez à bien aérer votre habitation.

Bien sûr ces suggestions vous concernent si vous êtes en forme et que vous voulez faire de la prévention.

Rassérénés par ces quelques conseils et heureux de pouvoir se prendre en charge, les 3 frères se mirent à chanter :

« Qui a peur du grand méchant loup, c’est p’t être vous, c’est pas nous, voyez comme d’ailleurs on tient le coup tra la la la la. »

Et vous, quelles ressources, compétences, connaissances pouvez-vous partager en ces temps rendus chaotiques par un virus ?

  • Utilisez votre page facebook si vous avez des conseils et astuces à prodiguer à des parents et grands-parents pour accompagner les enfants dans des activités scolaires et récréatives pendant plusieurs jours.
  • Vous disposez déjà de quelques pistes à cette adresse : portailpe.com
  • Appeler plus souvent que d’ordinaire les personnes que vous connaissez et qui se retrouvent fort isolées dans leur Ehpad, leur maison…
  •  

Face à l’adversité, nous pouvons être tentés de faire des tonnes de courses dans les supermarchés mais nous pouvons aussi en profiter pour réveiller notre humanité et trouver des idées permettant de garder le lien.

Avez-vu entendu les habitants chantant à leurs fenêtres en Italie pour se remonter le moral ?
Et vous, avez-vous entendu parler d’autres actions bienveillantes que vous aimeriez relayer ?