Ne vous laissez pas réduire, expansez-vous !

Etiquettes, ne vous laissez pas réduire, etc coaching

Le distrait, la discrète, l’emmerdeur, l’effrontée autant de titres de films qui nous donnent immédiatement une idée du contenu, on s’imagine déjà ce qui nous attend ;

Mais après tout, ce ne sont que des histoires…

En êtes-vous si sûr(e) ?

Avez-vous remarqué la tendance commune qu’ont les gens dans la vraie vie à vous coller des étiquettes ?

Pour peu que vous ayez renversé un plat de nouilles quand vous aviez 5 ans, vous êtes « Le maladroit » de la famille pour toute votre vie voire même sur une ou deux générations : « Tu te rappelles tonton Jacko comme il était maladroit !»

Vous n’étiez pas doué(e) en maths, idem, avec en prime un risque de comparaison, « Tu es bien comme ton père/ta mère, nul(le) en maths ». Voilà de quoi rendre la marge de progression délicate ».

C’est vrai aussi hors du cadre familial, à l’école bien sûr et puis plus tard en entreprise où pour peu que vous ayez eu une sortie émotionnelle, vous deviendrez le « soupe-au-lait » de service ou encore celle qui « pleure tout le temps » quand on lui fait une remarque.

De quoi fausser quelque peu les entretiens d’évaluation, mais cela est un autre propos…

La perception que les autres ont de nous est le plus souvent réductrice.

Sauf bien sûr quand vous avez  la chance de côtoyer de vrais amis qui sauront valoriser la personne que vous êtes.

Parfois, il s’agit d’une approche typique des commerciaux, les gens ont retenu un élément vous concernant et ils vous le resservent à chaque fois qu’ils vous rencontrent pour montrer qu’ils s’intéressent à vous sauf que quand on vous demande si tout va bien dans votre campagne alors que vous l’avez quittée depuis 15 ans, ça fait désordre.

C’est quelquefois plus manipulateur, la personne a retenu que vous aviez , par exemple,  fait une formation pour apprendre à reconnaître les champignons, et à chaque fois qu’elle vous rencontre, elle vous présente aux autres comme le spécialiste des champignons, histoire de ne pas mentionner aux interlocuteurs votre super parcours et vos réussites et ainsi se faire mousser.

Bonne nouvelle ! Les étiquettes, ça se décolle !

Il ne tient qu’à vous de laisser briller vos multiples facettes, de refuser tout net qu’on vous enferme dans telle ou telle case .

La prochaine fois que quelqu’un minimise ce que vous faites, vous stigmatise et ainsi vous rabaisse, essayez de penser à 3 caractéristiques que vous avez et qui contribuent à la richesse de votre personne et quand vous vous sentez prêt(e), répliquez à votre interlocuteur, un peu à la manière de Cyrano dans sa célèbre tirade.

« Ah ça, c’est un peu court…,on pouvait dire… bien des choses en somme… »