Merci

tous pour la vie, etc coaching

Infatigable tu fais ton œuvre, du levant au couchant, sans vacances ni RTT, tu crées, tu tries, tu renouvelles en macro et en micro. Tout est utile, tout a du sens, même les nuisibles, les microbes ou autres virus.

En tout cas, le dernier nous a assignés à résidence. Quelles leçons, quels messages veux -tu nous faire passer ?

Pourquoi cette retraite, cette intériorisation plus propice à l’hiver qu’au printemps ? Avons-nous quelque chose à comprendre ?

Et pendant ce temps- là, tu jubiles. En deux mois, l’eau des rivières est redevenue limpide et les poissons y nagent tranquillement, les chamois, les marmottes font leurs balades en toute quiétude, les abeilles sont plus nombreuses…

La nature exulte en un camaïeu de verts, les roses, les lilas, les seringuas offrent leur parfum subtil à nos narines libres d’inspirer dehors pendant une heure. Les oiseaux nous invitent au concert dès l’aube avec des chants plein de vigueur dans lesquels on détecte une pointe d’insolence, c’est nous qui sommes en cage !

Merci la vie de nous montrer ce que peut être le monde sans nous, la planète n’est sans doute pas si foutue que ça vu comme elle reprend ses droits en si peu de temps.

Une solution se profile, nous faire disparaître…

Merci alors de nous donner une seconde chance, de nous envoyer des alertes qui nous rappellent que nous ne sommes pas tout puissants et qu’il convient que nous changions des choses dans notre façon de consommer, de voyager, de travailler…

Merci enfin de nous avoir rappelé que nous étions mortels au même titre que ceux qui habitent trop loin pour que notre compassion résiste à la fin du journal de 20 heures ou que les 1500 personnes qui meurent chaque jour en France de causes diverses et dont la disparition affecte si durement les proches pendant que les autres continuent leur chemin.

Alors oui, un grand Merci à la Vie qui a tenu à nous redire sa valeur et nous a mis face à nos fragilités, notre vulnérabilité mais aussi nos forces et ressources intérieures.

Attention toutefois à ne pas la remettre en colère, que va-t-elle faire lorsqu’elle va réaliser qu’on ne peut plus observer les étoiles ?