La playlist de l’optimiste !

playlist de l'optimiste, developpement personnel, etc coaching

L’optimisme a le vent en poupe, il a sa ligue, ses sites dédiés, pléthore de livres le célèbre et, preuve que ça gêne, il commence même à avoir ses détracteurs !

Mais qu’est-ce qu’un optimiste ?

Commençons par ce qu’il n’est pas. Vous connaissez la chanson de Jane Birkin, l’Aquoiboniste ?

« C’est un aquoiboniste un faiseur de plaisantristes qui dit toujours à quoi bon , à quoi bon… »

C’est vrai-nous dira l’aquoiboniste- le monde change, c’est difficile !

On nous dit que nous n’avons aucune idée des métiers qui existeront dans 10 ans. Alors quelles études pour les enfants ?

Y a du plastique dans la mer, des ours qui n’ont plus de banquise. C’est triste mais je n’y peux rien !

A l’inverse un optimiste pour avancer dans notre découverte est une personne qui ne se résigne pas, qui passe à l’action.

L’optimiste est une personne qui va oser créer, s’investir, persévérer et qui saura développer ses aptitudes, qualités et talents pour pouvoir s’adapter aux évolutions du monde sur le plan professionnel, social et écologique, a minima en triant ses déchets ou encore tel Yacouba Sawadogo, qui a osé planter le premier arbuste sur des terres arides pour « faire reculer le désert » et qui 45 ans plus tard a réussi à acclimater plus de 90 espèces d’arbres.

Ça ne veut pas dire que la personne optimiste ne connaît pas la peur, la tristesse, la colère et qu’elle est branchée non- stop sur radio fréquence joie mais face à l’adversité, elle sait rebondir et se remettre à l’ouvrage.

« Depuis que je suis sur terre, c’n’est pas rigolo. Entre nous je suis d’une santé précaire, et je me fais un mauvais sang fou, j’ai beau vouloir me remonter, je souffre de tous les côtés.  J’ai la rate qui s’dilate, j’ai le foie qu’est pas droit… »

Soyons clairs, les optimistes n’ont pas trouvé le secret de l’immortalité, cependant, ils attrapent moins de maladies infectieuses, ont souvent une meilleure hygiène de vie et un système immunitaire plus performant que celui des pessimistes.

« Il en faut peu pour être heureux, vraiment très peu pour être heureux, chassez de votre esprit tous vos soucis, prenez la vie du bon côté… ».

En fait l’optimiste peut avoir besoin d’un peu plus que « peu » pour être heureux, mais sa caractéristique quand il vit des choses agréables, c’est de penser que ça va durer longtemps.

En plus, il a tendance à généraliser « J’ai du succès dans mes amours, j’ai du succès dans mes affaires ».

Bref, ça va bien pour lui car contrairement au Blues du businessman, il a pensé à équilibrer les différents domaines de sa vie, ce qui lui évite d’avoir des regrets.

L’optimiste s’engage et assume.

« J’irai au bout de mes rêves, tout au bout de mes rêves, j’irai au bout de mes rêves, où la raison s’achève, tout au bout de mes rêves … »

Il prend la responsabilité de ses actions pour lui-même et comme il n’est pas nombriliste il se sent également concerné par les autres.

« Toi plus moi, plus eux plus tous ceux qui le veulent, plus lui plus elle et tous ceux qui sont seuls, Allez venez et entrez dans la danse, allez venez, laissez faire l’insouciance… »

Voici présentée en quelques notes une introduction à ce qu’un comportement optimiste peut apporter dans notre vie. Ce n’est en aucun cas un pamphlet contre les pessimistes car comme vous le savez peut- être si l’optimiste a inventé l’avion, le pessimiste a ajouté le parachute. Il est des circonstances où le pessimisme peut servir de garde -fou à un enthousiasme exubérant.

Bonne nouvelle cependant pour tous ceux qui râlent, qui pestent, qui grognent et qui en ont marre de leur costume de Calimero.  Il est possible de développer un comportement optimiste, cela s’apprend !